-

La moindre des choses

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

On écoute ici le bruit des petites choses. Et c'est la moindre des choses. lire plus lire moins

11:32:16
701
0
23

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Au loin 37:53

Afficher Bruits

Ecouter la radio, c'est dessiner des images. Elles sont dedans, elles sont dehors, on se cache pour les entendre, on ferme les yeux pour les écouter, on regarde les autres en parler, on entend ce qu'on voit, on voit ce qu'on entend et puis c'est le silence partagé. Se taire ensemble pour écouter la voix de l'autre. S'allonger dans le noir au bord d'un inconnu et entendre les murmures d'autres inconnus. On vient de loin pour finir au bout du monde, face à la mer, face au vent, face au rêve, à l'inconnu, aux géants. J'aimais beaucoup la radio alors je me suis dit : je vais à Brest rencontrer ces gens. Ce que vous entendez ici n'est fait que de bruits entendus là-bas. Le festival Longueur d'ondes, c'est dans le froid de février au bout du monde et, pendant que vous écoutez, figurez-vous que je ne cesse d'y retourner. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

Conte d'hiver 20:49

Afficher Lecture

C'est l'hiver. La moindre des choses, c'est encore de se raconter des histoires. Rien de plus vrai que ce que l'on peut encore imaginer, édifier, dessiner, dans un coin d'hiver. Ce n'est rien et c'est parfois le meilleur moment de la journée. Souvenirs d'enfance ou enfances inversées, je ne vous souhaite que de plus belles histoires. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio Famille
pause

La fin du monde 31:16

Afficher Documentaire

quand tu prends la vie du début, quand tu prends la vie par la fin, que se passe-t-il ? où trouver l'annonce de ses rêves, la résonance du bilan ? et si tu inverses, si tu prends le début par la fin ou inversement, que se passe-t-il ? serait-ce à ce moment précis que le temps devient plus lent, et te laisse entrevoir une nouvelle histoire ? ils se trouvent en même temps dans le même village ils ont 94 ans, il en a 12. on pourrait dire qu'ils sont à la fin, on pourrait penser qu'il est au début. il a 12 ans, ils en ont 94. n'hésitez pas à tout inverser. Musique : Leonard Cohen - It seemed the better way. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

Partir ou rester 31:42

Afficher Documentaire

La moindre des choses est repartie en arrière, à attendre que le temps passe, que le monde tourne et que chacun ait fini de reculer. On tourne en rond, on hésite, on se lance, on imagine ce que serait demain, tout changé, tout nouveau, tout rien. Alors on s'arrête, on attend, rester ou partir. Trois histoires confiées depuis un même quartier, où l'on entend partir, où l'on entend rester. Faut-il choisir ? lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio Migrations
pause

Les yeux creux 29:03

Afficher Entretien

Quelle importance une pomme de terre ? Depuis elles, Gaston déroule sa longue vie et se perd dans les contours de ce que fut son rapport à la terre, à la ferme, aux chevaux. Il lui aura suffi de descendre d'un chalutier de sardines pour changer le paysage de l'Ile de Noirmoutier. Quand la vie est faite de moments graves, Gaston courbe le dos et sarcle la terre. Il raconte une vie entière. On ne dit peut-être jamais assez l'importance d'une pomme de terre. Musique : Era Mela Mela, Mahmoud Ahmed. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

Odyssée 19:05

Afficher Entretien

Un quartier, qu'est-ce que c'est ? Des immeubles, des arbres, des bancs, et une caméra qui vidéosurveille. Entre ça, la vie qui va, le temps qui vient, les gens que l'on croise, l'enfance qui se décolle, doucement. Omer nous fait visiter le quartier, c'est le quartier où il a grandi. Petit à petit, l'on s'assoit sur un banc, puis on se demande : qu'est ce qu'on fait ? Maintenant, pour les jours à venir, pour la vie qui vient, qu'est-ce qu'on fait ? Musique : Le tour du monde, Jeanne Balibar. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio Enfance
pause

Revenir 52:09

Afficher Documentaire

Parmi les sons étouffés des bruits de café, la voix de la femme dessine son chemin. Emné est libanaise. Emné est française. Emné voyage, part vient, repart revient. Lorsque la vie est faite d'allers-retours, comment décide-t-on de revenir ? Emné est revenue au Liban il y a quelques mois, après avoir dessiné sur le monde mille calligraphies étranges. Elle a rejoint des enfants syriens en refuge au sud de la frontière libanaise. Elle lit les livres comme elle dessine. Elle avance comme elle observe. Musique : Fayrouz - Ana La Habibi. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio

Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer