-

Micro-entretiens

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

Entretiens avec des artistes et personnalités rencontrés lors d'événements et manifestations et qui acceptent que leurs propos soient mis en libre écoute en tant que témoignages. lire plus lire moins

26:55:54
276
0
2

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Avec les Kesplères 10:29

Afficher Entretien

Viricelles (Loire), 30/03/12. De la musique Klesmer, oui, c'est cela... mais pas vraiment... Une clarinette, certes, mais avec un piano. Des airs traditionnels, bien sûr, mais assaisonnés, ici et là, de jazz. Deux musiciens qui font la paire pour un concert de musique instrumentale, évidemment, mais, à dire vrai, pas tout à fait. Une mise en scène musicale ? Nom de nom d'un chien, qu'est-ce que "Klespères" ? lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Musique Spectacle Métier
pause

Avec Angel Ramos Sanchez 30:48

Afficher Entretien

Viricelles (Loire) le 18/11/11. Après "En attendant Julio", "El Cid", voici "Dali, c'est moi !", spectacle où Angel Ramos Sanchez creuse encore la veine hispanique en mêlant prestidigitation, textes du peintre catalan et interaction avec les spectateurs. Ce professeur d'interprétation générale à l'Ecole Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles préfère les rires aux applaudissements. Et, l'air de rien, il dévoile la blessure d'enfance du petit Salvador condamné à devenir un artiste de génie. lire plus lire moins


pause

Avec JeHan 20:47

Afficher Entretien

Viricelles,(Loire), le 11/04/2014. JeHan (une H majuscule !) se choisit un pseudonyme de troubadour médiéval et se veut être avant tout un interprète. Il ne manque jamais de trouvailles mélodiques pour lancer les textes d'auteurs (Allain Leprest, Bernard Dimey...) dans des airs qui accrochent l'oreille. Charles Aznavour lui écrit - en exclusivité - des chansons lestes et coquines. Dans les années 70, JeHan inventa un appareil nommé "ordinaire" (monstre entre l'ordinateur et le limonaire) anticipant alors sur les machines qui bouclent depuis bien des concerts. A Viricelles, ce soir-là, il livre un florilège de chansons leprestiennes dont le superbe Etrange avec Monique Lebrun. lire plus lire moins


pause

Avec Romain Bouteille 13:51

Afficher Entretien

Randan, le 28/03/15. Romain Bouteille présente son livre L'ombre d'un doute. On sait qu'il a créé le célèbre Café de la Gare, on ignore souvent qu'il vient d'ouvrir, avec sa complice Saïda Churchill, le théâtre des Grands Solistes en Etampes. Il est né pour créer et recréer. Son livre est constitué de deux textes. Le premier fut écrit en 1970 par Romain Bouteille, un jeune crétin décidé à démontrer la catastrophique absurdité du système ! Le second texte est écrit par Romain Bouteille, le vieil imbécile prêt à démonter toute l'argumentation du précédent, tout en confirmant l'idée maîtresse (notre système broie et pille le meilleur de l'humanité). Question : dans quelques années le livre s'enrichira-t-il d'une troisième partie où un troisième Romain Bouteille renverra dos à dos les deux antagonistes ? lire plus lire moins


pause

Avec Entre deux Caisses 16:23

Afficher Entretien

Entretien à Montluçon (Allier), le 31/10/13. Dominique Bouchery joue d'une clarinette basse (dont il tire de jolis solos). S'il écrit et compose des dizaines de chansons et parfois sur un texte de Loïc Lantoine, Allain Leprest ou Bernard Joyet, il est de ces artistes dont le métier et la carrière se conjuguent à plusieurs. Entre 2 Caisses, groupe singulier au service d'une chanson qui sait ce qu'elle raconte. Bruno Martins (chant et contrebasse), Gilles Raymond (Chant et guitare) et Jean-Michel Mouron (chant et... chant), avec Dominique Bouchery, mettent en tableaux vivants les couplets et les refrains qu'ils interprètent. Groupe à voir et entendre sur les planches. Il leur arrive de solliciter quelques femmes... Pour les mettre en scène (Juliette - Je hais les gosses) ou pour chanter (Monique Brun - Ariette et chahut pour quatre chantistes et une comédienne). Et ce, entre deux liesses. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Chanson Musique Langage Spectacle
pause

Avec Delphine Coutant 20:51

Afficher Entretien

Entretien du 30/10/13 à Prémilhat (Allier). Delphine Coutant, enfant, sait qu'elle exercera un métier d'expression et de création. Ecole de cinéma, conservatoire de Saint-Nazaire, puis théâtre. Chef de choeur à Guérande, elle décide enfin d'opter pour le métier d'auteure-compositrice-interprète (A.C.I) car, dit-elle, écrire sur la gravité l'allège. La légèreté contre la pesanteur des choses ? Voir le Concerto perché ! Guère de musique chez elle sans visuel. Sa Parade nuptiale évoquant les oiseaux la conduisent sur scène au maquillage, au costume, à la danse... Ne pas négliger cependant l'importance de son activité estivale : Delphine Coutant est alors paludière. lire plus lire moins


pause

Avec Yves-Ferdinand Bouvier 30:40

Afficher Entretien

Entretien du 06/04/14 à Randan (Puy-de-Dôme). Yves-Ferdinand Bouvier aime les sous-titres. Ainsi son Voyage au centre du monde précise aussitôt 101 histoires pour les nuits sans télé ; le roman Le Club des rêveurs ajoute Cruci-fiction du bonheur ; le recueil de poèmes Arc-en-terre indique 77 poèmes pour une vie plus belle. Des sous-titres pour annoncer : ici la joie est permise. Lexicologue, dictionnariste (La Rime pratique pour les auteurs de chanson et de poésie sonore), il anime des ateliers d'écriture, affirmant offrir alors des outils pour exprimer ce que chacune et chacun auraient à dire. Linguistique et philologue, il cite Barbara, Nougaro, Brassens et Gainsbourg dont les couplets ont illuminé et continuent à illuminer son chemin. Depuis 2011, il présente ses propres chansons sur quatre CD : Space Hotel, Om è un re, Côté cool-côté marin, Chant poing. Yves-Ferdinand Bouvier, un homme qui sourit au plaisir de l'instant, épinglant ses mots d'adulte sur des souvenirs d'enfant. lire plus lire moins


pause

Avec Jérémie Bossone 26:18

Afficher Entretien

Entretien du 18/11/16 à Viricelles (Loire). La voix de Jérémie cherche l'expression la plus tendue pour incarner le personnage qu'il interprète des pieds à la tête. La posture, le visage, le timbre s'emparent de ce qui est raconté pour servir la phrase, porter le mot. Rien à dire, premier titre, première chanson, premier couplet, première gifle : "C'est moi, là, sirotant mon vin, tombé de zénith en nadir, moi qui me prétends écrivain, eh bien ce soir j'ai rien à dire". Plus loin, petit plaisir à rimer MacDonald avec Scott Fitzgerald ! D'autres gifles suivront, ainsi l'interprétation saisissante d'androgynie de Göttingen (oui, l'hymne à la paix de Barbara, celle qui, sous d'autres noms, remplit encore les salles). On est loin des canons claniques de la chanson à la française. Quoique... Jérémie Bossone avec GLOIRES (faux premier album) reçoit le coup de coeur de l'Académie Charles Cros. lire plus lire moins


pause

Avec Avelsinn 13:29

Afficher Entretien

Entretien à Viricelles (Loire) du 30/03/12. Existe-t-il des épices musicales ? Oui, affirment les cinq musiciens du groupe Avelsinn. Chacun de leurs concerts est un bouquet de saveurs irlandaises (mais pas uniquement !) qui stimulent la perception. Par Saint-Patrick, sont-ce là des manières ? Entretien à trois voix successives : Florian Genilleau (harpe celtique), Charlie Glad (chanteur, violon et guitare) puis Estelle Amsellem (voix et contrebasse). Cette équipe rassemble des musiciens qui travaillent et jouent au sein d'autres formations. C'est pourquoi certains s'en vont et d'autres s'en viennent, le groupe évolue et s'enrichit de tout nouvel apport. Affilié au collectif lyonnais C'est pas des manières, il engrange une expérience associative singulière. lire plus lire moins


pause

Avec Pierrick Vivarès 23:40

Afficher Entretien

Entretien du 10/04/15 à Viricelles (Loire). Pierrick Vivarès tient en main une sacrée suite de fortes cartes colorées : une famille au sein de laquelle la musique est de mise ; des années de collège à la Maîtrise de la Loire ; une pratique du chant choral et du piano ; une initiation singulière à la guitare auprès d'un musicien étonnant ; une sensibilité élargie à diverses musiques ; une compréhension des textes d'auteur ; une volonté de communication naturelle et efficace ; un passage dans le groupe lyonnais des Zondits... Bref, peut-on douter qu'avec de tels atouts, il ne réalise son rêve d'enfance : vivre d'un métier artistique lié à la scène ? Pierrick Vivarès, un trentenaire qui sait que la chanson - même francophone ! - permet de digérer tout genre musical afin de délivrer un fait, une émotion, une pensée. lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer