-

Micro-entretiens

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

Entretiens avec des artistes et personnalités rencontrés lors d'événements et manifestations et qui acceptent que leurs propos soient mis en libre écoute en tant que témoignages. lire plus lire moins

26:24:01
266
0
2

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Avec Raynal Pellicer au Bulle Berry 11:55

Afficher Entretien

Entretien du 01/10/16 à Bourges. "Les différents services de la PJ sont saturés, sollicités de toutes parts. Télévision, cinéma, quotidiens, magazines, radios..." Raynal Pellicer insiste avec une patience (d'orfèvre). Les autorités lui refusent l'entrée du 36 (quai des... Orfèvres), pas question de réaliser un documentaire filmé. Avec l'illustrateur Titwane (collaborateur de La Revue dessinée), il soumet une maquette de ce que pourrait être une immersion dans la Brigade de Répression du Banditisme (BRB) où le texte et le croquis formeraient un carnet de voyage. lire plus lire moins


pause

Avec Rodolphe à Bulle Berry 26:37

Afficher Entretien

Entretien du 01/10/16 à Bourges. Rodolphe raconte, avec l'aisance de ceux qui savent construire les récits, qu'il trouve par hasard, dans Ossendowsky la trace de Nikolai Robert Maximilian von Ungern-Sternberg, général russe blanc bataillant en Mongolie. Par défi, il s'empare du personnage et confie à Michel Faure un scénario où une Anglaise est prise dans la tourmente de l'histoire. Anglaise ? Rodolphe rend aussi hommage à Jacobs, père des britanniques Blake et Mortimer avec Louis Alloing dans La Marque Jacobs. Britanniques ? La série Kenya contient des parfums de certaines pages de Conan Doyle même si rôde l'ombre d'Hemingway. Bref, Rodolphe aurait bien aimé poursuivre les aventures du Colonel Clifton par goût de la "british touch" placée initialement par le créateur Raymond Macherot. By Jove ! lire plus lire moins


pause

Avec Benoît Lacou à Bulle Berry 13:42

Afficher Entretien

Entretien du 01/10/16 à Bourges. Sur un scénario de Claude Ecken il met en images Murel, un récit de SF dont à ce jour on ne lit que le premier album car, depuis sa parution, un certain Avatar (film du cinéaste Cameron) creuse une veine similaire. Les éditeurs craignent d'investir dans une mine déjà exploitée. Benoît Lacou trempe crayons et pinceaux dans les couloirs et les couleurs de l'Histoire, il décrit la peste à Marseille (Le Diable au port), il revisite le genre "cape et d'épée (Hauteclaire) en adaptant Barbey d'Aurevilly et Victor Hugo, il témoigne d'une aventure sociale (1907, la longue marche des vignerons du midi). Enfin, il songe à ses amours premières, la préhistoire, mais les avatars (difficultés) de la vie... Il rêve d'une bd tournant autour de l'idée de Darwin et de l'évolution. Rêve qui prend forme, c'est une histoire de temps. lire plus lire moins


pause

Avec Isa Python à Bulle Berry 15:31

Afficher Entretien

Entretien du 02/10/16 à Bourges. Quand Isa Python s'installe à Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne), elle puise dans cette expérience un roman graphique en deux tomes : Plus près du Loing. Elle présente son travail à la municipalité qui décide de soutenir la parution de l'ouvrage. En mars prochain, Glénat devrait publier le premier tome d'un diptyque consacré à la reine Marie-Antoinette. Evoquer ce chantier réveille dans son regard une petite lueur de plaisir, de passion, elle s'abandonne dans ce travail qui l'emporte dans les plis de l'Histoire. Sur la table, un recueil singulier : "Et sinon, c'est quoi, votre vrai métier ?", compilation de croquis des visiteurs de salons, foires défilant devant la dessinatrice. Les questions imbéciles, les réflexions déplacées, les casse-pieds, les radins, les récalcitrants, les vieux qui conspirent, les malades dont le nez goutte, les amateurs qui goûtent... Une galerie de situations déjà vécues. Un album ? Mieux, un miroir. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Langage Bande dessinée Métier
pause

Avec Tour de bal 17:40

Afficher Entretien

Entretien à Viricelles (Loire) du04/03/16. L'idée pourrait n'être qu'une plaisanterie de fin de repas. Laquelle ? Reprendre des chansons d'expression française, celles que l'on connaît toutes et tous pour les avoir fredonnées quand elles avaient le parfum du vinyle et la couleur de la radio. Encore des reprises ? Exact, mais, petite différence, ici on les danse, on les métisse. Ici, on valse la ballade, on twiste le poème, on rockabilise le classique, on madisonne le Bobby Lapointe, on tangoïse le Gainsbourg, on zouke le Brassens, on fuganise le Fugain. Attention, aucun sacrilège ou sacrifice textuel, ni de pillage mélodique ! On joue à redécouvrir un patrimoine de refrains et de couplets tant par l'oreille que par le pied. Pour tout dire, le hasard d'une roue de loterie décide de la suite. Loterie où à tous les coups l'on gagne, où à tous les coups l'on chante, où à tous les coups l'on danse. Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi. lire plus lire moins


pause

Forum des auteurs 1:43:27

Afficher Entretien

Au Chaudron des livres, Feurs (Loire) le 24/09/16. Avec Jean-Pierre Bonhomme (Le Jumelage), Christian Bourg (Mêlée? désordonnée), Etienne Goyet (Mes cinq années de jeunesse gâchées), Henri Nigay (Cuisinez caramel), Yves Nigay (Nigay, la passion depuis 1855), Daniel Pouget (Océanie secrète), Paul Valette (Mémoires foréziennes & Les Minimes, André et Valérie Vial (Les jardins de Bicole). lire plus lire moins


pause

Avec Laurent Berger 19:08

Afficher Entretien

Entretien du 09/06/12 à Viricelles (Loire). "Les chansons ne servent qu'à ouvrir des fenêtres pour laisser passer entrevoir l'essentiel de nos vies" affirme Laurent Berger, colporteur épicurien au profil d'acteur. Du Mexique à Viricelles, il parsème des couplets où l'utopie se mêle au désenchantement. Simple et sensible, il convainc les amateurs de chansons "à la française". lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Langage Métier Musique Spectacle
pause

Avec Frédéric Bobin 28:02

Afficher Entretien

Entretien du 10/07/13 à Blanzat (Puy-de-Dôme). Au cinéma la fratrie fait florès : Cohen, Dardenne, Wachowski... Les frères Bobin, eux, courtisent la chanson. L'un écrit, l'autre compose et chante. Leur travail constitue donc une règle de trois tiers. A Frédéric en reviennent deux : c'est lui qui mouille la chemise, c'est lui qui donne sa voix aux mots du frangin, Philippe. C'est dit, soyons clair, l'artiste, c'est lui ! Un sourire toujours en réserve, certes, il ne manque jamais d'attention et de gentillesse, mais saisira, l'air de rien, blague dans le coin, les travers de votre personnage, de votre petit monde. Ecouter sa voix, complice et proche, c'est accepter qu'il vous séduise, de mélodie en refrain, par une chanson du genre chronique, par une autre du genre billet d'humeur, et encore... Un brin d'émotion, un bout de réflexion. Bobin passe par là et il reviendra là où on ne l'attendra pas. lire plus lire moins


pause

Avec René Frégni 36:28

Afficher Entretien

Entretien à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) le 22/09/16. L'écrivain, avec "Je me souviens de tous vos rêves", cesse de vivre plus d'un an dans la permanence d'un personnage ; il se plaît désormais, pas à pas, au fil des rencontres, au flux des souvenirs, à cueillir "derrière l'air" un mot, un trois fois rien qui devient prétexte à tirer des phrases avec un plaisir renouvelé. Le plus simplement du monde, il évoque les ateliers d'écriture menés en milieu carcéral, ses déboires avec un juge, son ami Joël Gattefossé, le créateur du Bleuet, librairie magnifique de Banon. Le cinéma cherche à "tourner" ses romans mais le sort s'acharne à repousser la première prise. lire plus lire moins


pause

Avec Francesca Solleville 19:55

Afficher Entretien

Entretien du 06/04/2013 à Randan (Puy-de-Dôme). Des parrainages de rêve : Louis Aragon, Mac Orlan ! Des amitiés uniques : Jean Ferrat, Allain Leprest... Des rencontres mémorables : Mouloudji, Armand Mestral, Juliette Gréco... Une vie consacrée à la chanson d'expression française parce que Francesca Solleville croit "en l'intelligence du public". Avis aux programmateurs : vous pouvez bien sûr proposer ce que le public attend ; vous pouvez aussi offrir ce qu'il n'attend pas et n'attendra jamais. Le public ! Mais qui connait le public ? lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer