-

Arpenteur

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte

Les sons de mon projet "Arpenter l'Ouest, dire un territoire en profonde mutation." Les articles en lien avec les sons, et d'autres encore, se trouvent sur www.arpenterlouest.ch. lire plus lire moins

3:22:23
510
0
4

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Un village dans la ville 39:55

Afficher Entretien

Au début des années soixante, huit barres d'habitation sont construites dans la quartier de Florissant à l'est de Renens, à la limite de Prilly. En ces années de boom économique, il s'agit de loger les travailleurs des industries voisines, ouvriers et cadres, avec leur famille, plus de mille quatre cents personnes. Balade dans le quartier avec Christine Sartoretti, ancienne professeur de clavecin au Conservatoire de Lausanne. Haydn nous accompagne avec le dernier mouvement de son concerto pour clavecin en ré majeur. Il est joué par Christine Sartoretti et l'orchestre de chambre Jean-Louis Petit, ville d'Avray. Prise de son janvier 2015 (avec autorisation d'utiliser les extraits musicaux). lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Histoire
pause

Sauvetage d'une friche industrielle 18:28

Afficher Documentaire

La fabrique de chocolat Perrier s'installe à Chavannes-près-Renens en 1924, à proximité de la gare de Renens, dans la banlieue industrielle de l'ouest de Lausanne. Les fameuses têtes de nègre, rebaptisées têtes au choco en 1992, font sa réputation. La fabrique est rachetée en 1969 par les chocolats Villars et la production est déplacée à Fribourg, en Suisse, en 1974. Dès cette date, le site est investi par des artisans et des artistes qui trouvent dans cette ancienne fabrique des locaux adaptés à leurs besoins et à leurs budgets. Mais la pression immobilière est forte, et au début des années quatre-vingt-dix la commune et le propriétaire entament une procédure de protection du site. Le règlement entre en vigueur le 30 octobre 1994. Jean-Marc Vallotton, architecte et urbaniste à Lausanne, nous raconte l'histoire de ce sauvetage. Depuis 1995, le groupe français "Bongrain" a racheté les chocolats Villars-Perrier. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Histoire
pause

Chants du soir 05:14

Afficher Paysage sonore

Imperturbable, un merle chante dans un peuplier. Devant lui, une artère où défilent des pendulaires qui rentrent du travail, derrière lui, des voies de chemin de fer et des cheminots à la manoeuvre. En amont de l'artère il y a des feux, le trafic passe par vague. La demie de cinq heures sonne au clocher de l'hôtel de ville, le soleil n'est plus qu'un souvenir. Prise de son, 19 décembre 2014. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Son Chant Animaux
pause

Retour aux Biondes 43:37

Afficher Entretien

En bas d'un talus, au coin d'un bois, je rencontre un gars. Il me pose une question, je lui réponds et on se fixe un rendez-vous pour la semaine suivante. Commence alors le tour du quartier, de son quartier. Prise de son: novembre 2014. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Enfance
pause

Mémoire de cheminot, 1930-1971 17:06

Afficher Entretien

Entretien avec M. Haeberli, doyen de Renens, ville à l'ouest de Lausanne née autour d'une grande gare de triage à la fin du XIXème siècle. Entré aux Chemins de Fers Fédéraux (CFF) en 1930 à Monthey, en Valais, il prend sa retraite en 1971 à Renens où il a travaillé dès 1940. Né en 1911, M. Haeberli reste indépendant dans son appartement des CFF, fait ses courses, cuisine et sillonne la Suisse en train avec son abonnement libre-parcours. Ce cheminot donne envie de vieillir! Prise de son: novembre 2014. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Vieillesse Travail Histoire
pause

Odeur café 23:43

Afficher Entretien

Odeur café, que j'aime ton odeur café! (à chanter sur un air connu) Depuis les années quarante, un commerce de la rue de la Mèbre à Renens, à l'ouest de Lausanne, exhale un parfum enivrant, celui du café rôti. Reflets d'un après-midi d'octobre. Amateurs de bonnes choses, écoutez la philosophie de celui qui a été formé par son grand-père et régalez-vous de ces grains qui tournent, rôtissent et crépitent avant d'être refroidis et moulus. Si ce long résumé sonore d'un bel après-midi vous ennuie déjà, courez boire un café dans un gobelet en carton, il y a un Mc Do dans la rue de derrière. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Poésie Son Métier
pause

Gens qui parlent, murs qui parlent 10:56

Afficher Entretien

Fin de balade, entre chien et loup. J'aborde un quartier dont six petites maisons vont bientôt être détruites pour faire place à plusieurs immeubles, plus de quatre-vingts logements. Mon attention est attirée par une femme dont la posture semble être celle du recueillement. Je m'approche et guette l'instant propice pour engager la conversation. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Logement Histoire
pause

Charpentes qui gémissent 04:36

Afficher Bruits

Les tuiles récupérées, les toits sont nus et les bulldozers peuvent attaquer. D'abord on entend sonner sept heures au loin, puis un premier bruit lancinant rompt le calme du matin, ce sont les ouvriers qui font le plein des machines. Un instant de silence et un moteur vrombit, la destruction commence, ponctuée par des commentaires des passants. Le bois qu'on entend gémir a connu le XIXème siècle, les briques qu'on entend se briser ont été cuites dans une briqueterie qui était à un jet de pierre, quant aux pierres de taille qui forment la base des maisons, elles proviennent sans doute des carrières de Meillerie. Elles sont venues par bateaux, de ceux qu'on trouve dans les musées. Ces maisons n'iront pas au musée. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Logement

Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer