-

La moindre des choses

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

On écoute ici le bruit des petites choses. Et c'est la moindre des choses. lire plus lire moins

11:54:23
712
0
23

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Revenir 52:09

Afficher Documentaire

Parmi les sons étouffés des bruits de café, la voix de la femme dessine son chemin. Emné est libanaise. Emné est française. Emné voyage, part vient, repart revient. Lorsque la vie est faite d'allers-retours, comment décide-t-on de revenir ? Emné est revenue au Liban il y a quelques mois, après avoir dessiné sur le monde mille calligraphies étranges. Elle a rejoint des enfants syriens en refuge au sud de la frontière libanaise. Elle lit les livres comme elle dessine. Elle avance comme elle observe. Musique : Fayrouz - Ana La Habibi. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

Quand j'arrive au jardin ? 03:25

Afficher Entretien

L'un des courts portraits enregistrés par la Radioclown caravane, pendant l'été, dans le Quartier Quinière. On vient y compter son quotidien comme on y raconte la vie générique du quartier. Un jardin partagé, deux filles, un père... La radioclown caravane écoute avant de transformer cela en spectacle à usage unique. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

J'ai bien dormi ce matin 03:48

Afficher Entretien

L'un des portraits courts enregistrés pendant la radioclown caravane d'été, Quartier Quinière, à Blois. On vient y compter son quotidien comme on y raconte la vie générique du quartier. Un café, quelques confidences, un enfant... La radioclown caravane écoute avant de transformer cela en spectacle à usage unique. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Radio
pause

La mécanique du geste 19:15

Afficher Documentaire

Il faut d'abord apprendre à réparer les voitures. C'est de la mécanique. Il y a l'odeur, les couleurs, le bruit. Il aime réparer les voitures. Les voitures cassées. Un jour il décide : il faut maintenant apprendre à réparer les hommes qui sont dans les voitures cassées. Hommes cassés dans voitures cassées, c'est l'histoire d'un mécano devenu pompier. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Travail Radio
pause

Le bruit des oiseaux 24:52

Afficher Bruits

Il y a le ciel. Il y a le ciel et toi assis sur un banc. Il y a le ciel et il écoute les oiseaux. Il écoute le rythme, le son, le bruit. Il écoute le bruit des oiseaux. Sébastien est écologue. Un jour, pour ces recherches, il s'est mis à écouter les oiseaux. D'abord pour les reconnaître, puis pour les compter. Aujourd'hui enseignant, Sébastien apprend à ces grands enfants la joie d'entendre les oiseaux. Dans la musique du petit matin, sur une terrasse face à la Loire, les voilà réunis, lui, eux, les oiseaux. Musique : Wax Tailor - Hope and sorrow. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Éducation Radio Chant
pause

Confidences en caravane 08:35

Afficher Carnet de bord

Sur la place du village, une caravane rouge attend le soir. C'est la place du village. La porte est entrouverte. La caravane est vide. Il y a les livres, les postes de radio... Mais il n'y a personne. Ici, dans son propre silence, on peut dire ce que l'on veut. La caravane est sur écoute, les habitants du village entrent, ferment la porte. Expérience réalisée en mai 2014 dans le cadre de la résidence de la Radioclown caravane, à Landes-le-Gaulois (41). Une production de la compagnie Jean et Faustin. lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Politique Radio
pause

Dans ses bras, je me suis arrêté 42:45

Afficher Entretien

Il égrène la semoule, plusieurs fois. Dans la cuisine, une odeur de cigarette encore chaude. Des éclats de voix depuis la fenêtre. Du très-haut de la tour, il observe le monde qu'il a traversé. On y voit presque jusque la mer tellement c'est haut. Mustapha revient sur son histoire mêlée de ses rêves, où il est toujours question de frontières franchies. Sauf la Loire. Elle, elle l'a retenu lorsqu'il a dégringolé. Depuis il est monté dans la tour. Tour de laquelle il voit plus loin que la Loire. Un jeu de frontières toujours dépassées disais-je. Cinquième de l'émission "La Moindre des choses", diffusée sur StudioZef. lire plus lire moins


Partager

Son
pause

L'architecte et le Château d'eau 13:27

Afficher Entretien

L'architecte revient pour la première fois, après 20 ans passés, dans le bâtiment qu'il a imaginé. Un hommage aux imprimeries Cino Del Duca, une conception par le matériau, une collection de paysages de banlieue, autant d'histoires légendaires cachées dans la tête d'un homme pour un Château d'eau. lire plus lire moins


Partager

Politique Musique Son
pause

Naître encore 43:07

Afficher Entretien

On entend ici Gatien conter sa deuxième naissance. là, on parle d'explosion, de laboratoire, de jardin et de prison. il est arrivé dans la ZUP alors qu'il avait presque encore 20 ans. Alors, comment vit-on dans une petite ville de province ? Comment vit-on dans la ZUP avec tous ses rêves en explosion, quand les frontières du quartier sont bien arrêtées ? Lorsque quelqu'un vous raconte sa naissance, c'est toujours impressionnant. On se demande comment il s'en souvient. Quand il évoque sa vie à Blois, il en parle comme ça. J'avais déjà entendu parler de plusieurs naissances. Il me semble qu'il était souvent question d'amour là-dessous. Parfois, certains jours nous semblent plus importants que les autres. Aujourd'hui, presque trente ans plus tard, Gatien raconte, entremêlées, la vie d'un jeune homme à peine né, et la vie d'un quartier qui grandit plus vite que les autres. Rencontre réalisée avec le soutien de la Maison de Bégon (Blois). lire plus lire moins


Partager

Migrations Radio
pause

La nuit, on prend des libertés 59:45

Afficher Documentaire

On écoute ici le bruit du travailleur de nuit. Quand la nuit commence, y a-t-il quelqu'un ? La nuit, c'est toujours un peu pour y rêver de demain. La nuit est toujours plus froide que le jour, et pourtant quand on y vit sa journée, l'est-elle toujours autant ? La nuit dessine d'autres images, c'est tout. Elle cache les autres hommes, qui ont disparu. La nuit est rebelle aux ordres du jour. Seuls les animaux entrent dans le secret du travailleur de nuit, seul au volant de son camion, attentif aux sons et aux images, en état de rêve éveillé. Erwan distribue les journaux. Il les dépose par paquets dans les rues désertes. Il est de ces travailleurs de nuit sans qui beaucoup d'hommes endormis, au matin, ne pourraient avoir en même temps café et journal. Un métier séculaire, un métier hors du temps. On écoute les bruits de son quotidien, lorsque les bruits des autres sont éteints. Quand la nuit s'éteint, y aura-t-il toujours quelqu'un ? lire plus lire moins


Télécharger

Partager

Travail Radio Métier

Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer