-

GLSINS

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

De février à avril 2012, 12 membres de l'association Gloria La Sauce Is Not Straight (GLSINS) se sont envolées pour un projet d'échange sur les pratiques militantes et artistiques entre le Québec et la France, soutenues financièrement par l'Office Franco Québécois pour la Jeunesse (OFQJ). Nous en avons ramené ces quelques portraits radiophoniques. Merci de nous contacter si vous souhaiter diffuser tout ou partie de ces enregistrements à l'adresse suivante : glsins[a]yahoo[.]fr Pour plus d'informations sur le projet et sur l'association rendez vous sur http://glorialasauce.wordpress.com Bonne écoute! lire plus lire moins

1:57:45
72

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Alexa Conradi 35:49

Afficher Entretien

Alexa est présidente de la Fédération des Femmes du Québec depuis 2009. L'interview a porté sur son parcours via l'organisation de la Marche des Femmes de 1995, puis sur la Fédération des Femmes du Québec : son histoire, son rôle, son mode de fonctionnement. Mais aussi plus largement sur l'histoire du féminisme au Québec, ses limites et ses nouveaux enjeux, avec un focus sur les effets du "backlash". 4'58 Du pain et des Roses, marche des femmes contre la pauvreté, du 26 mai au 04 juin 1995 10'56 Origine et identité politique de la Fédération des Femmes du Québec - http://www.ffq.qc.ca/ 15'12 Rôles formels et informels de la FFQ 17'39 La recherche de consensus comme base de fonctionnement 23'34 Exemple d'un groupe "membre" très actif : les centres de femmes 25'08 Les effets du "backlash" 30'10 Les nécessités d'un féminisme adapté aux évolutions de la société lire plus lire moins


pause

Valérie Simon 36:53

Afficher Entretien

Valérie était en 2012 co-organisatrice de la RQS (Radical Queer Semaine), une semaine d'ateliers et activités diverses pensée comme "une réclamation et une célébration des différences, par opposition à une société dominante hétérosexiste et à une binarité rigide des genres" et ouverte à toute personne qui ne se retrouve pas dans les normes de la société et est intéressée à les questionner. Elle était aussi membre de POlitiQ, collectif queer activiste de Montréal, qui critique la construction de la normalité dans les systèmes éducatif, médical et médiatique. L'interview porte sur son parcours militant, sur l'histoire et l'organisation de la RQS, sur le collectif politiQ, mais aussi autour de réflexions plus générales sur la place des lesbiennes et des féministes dans la communauté queer et sur les pratiques de réduction des risques liées à la santé sexuelle. 1'23 La Radical Queer Semaine - www.radicalqueersemaine.com 11'21 Le collectif PolitiQ - http://politiq.wix.com/politiq 17'03 Expérience aux Universités d'Ete Euroméditerranéennes des Homosexualités à Marseille - www.ueeh.net 21'11 Milieu Queer et Confrontation des normes intra-communautaires : l'exemple du safer sex 29'02 Dissensions entre queer et féministe lire plus lire moins


pause

Miriam Ginestier 21:27

Afficher Entretien

Miriam est directrice du Studio 303, un lieu de création, de diffusion ainsi que de formation en danse et arts contemporains. De plus, elle a organisé plusieurs évènements, tels que le Boudoir, une légendaire soirée cabaret et les parties Meow Mix, qui comprennent diverses performances artistiques. Elle est également active en tant qu'artiste, productrice, chorégraphe et DJ. En août 2003, elle a reçu le Prix Arc-en-ciel, qui a rendu hommage à ses dix ans de contribution exceptionnelle à la culture LGBTQIF de Montréal. L'interview a été l'occasion de revenir sur son parcours et de découvrir le Studio 303 et le festival Edgy Women, auquel GLSINS a participé en 2012... 1'59 Les soirées MEOW MIX et le Boudoir 4'51 Histoire et valeurs du Studio 303 - www.studio303.ca 7'16 Statut et fonctionnement 10'26 Le festival Edgy Women- www.edgywomen.ca 12'06 Choix des contenus de la programmation du festival 15'28 Quelles intentions pour quel public? 18'59 Futur du festival Edgy Women lire plus lire moins


pause

Florence S. Larose et Virginie Jourdain 23:36

Afficher Entretien

Florence est une artiste plasticienne dont la démarche fait appel à des médiums "accessibles" (karaoké, télévision, cuisine, etc.), permettant la réappropriation de codes culturels à travers des textes médiatiques, reconstruits sous un angle féministe, queer, activiste. Elle est membres du CA de la Centrale Galerie Powerhouse, un des plus anciens centres d'artistes autogéré du Québec, fondée et issue des mouvements féministes en 1973. Virginie est artiste militante, membre de la collective Dyke Rivers de 2003 à 2009, coordinatrice des expositions à la Centrale. A travers sa démarche artistique, elle interroge le mise en formes et en normes des identités. L'interview porte sur le parcours de Florence et sur une présentation succincte de la Galerie. Site de Florence S.Larose : www.cestpascommecaquonfaitlamour.com Site de Virginie Jourdain : www.dykerivers.org 3'52 Une structure autogérée - www.lacentrale.org 6'05 Le financement 6'55 Historique et évolution du mandat 8'07 Quelles sont les missions de la Centrale? 13'07 Comment sont effectués les choix de la programmation? 13'57 Moments clefs et temps forts 16'34 Place de la Centrale dans la ville 19'22 Place de la Centrale dans le milieu artistique 21'09 Place de la Centrale dans la communauté queer féministe lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer