-

David_Schaffer

votre avatar

Je fais du son depuis un moment... un genre de rêve de gamin qui est devenu une partie de ma vie professionelle. Je crois que le déclic détonateur s'est produit en 1991, année ou j'ai pris possession d'un wavestation (version de base), le vaisseau amiral de la flotte Korg. Une fois passée la douloureuse période d'apprentissage, je me suis pris d'une véritable passion pour cette machine de rêve, passion qui a été le moteur d'un intérêt plus général pour les différents types de synthèse sonore, avec une fascination particulière pour le hasard ("sample and hold" ou "random" pour les initiés) et ses conséquences... plus tard, j'ai découvert PureData, la programmation par interface graphique, la modularité... et tout cela ne fait toujours que commencer...

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

Bonjour à tous! bienvenue sur mon espace de création sonore, zône de turbulences audionumériques à vocation expérimentale qui vit ses premiers instants sous vos yeux ébahis et s'enrichira au fur et à mesure de mes pérégrinations. Une rêgle (la seule): Laissez-moi des commentaires!! lire plus lire moins

55:02
104
0
2

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Patricia 08:55

Afficher Fiction

Trompettes de la renomée... <br /> <br /> Présenté dans le cadre de ma dernière installation sonore "Silex" présentée aux Salaisons, à Romainville dans le cadre de l'exposition "Exil". Il s'agit de trois portraits fictifs d'exilés de l'absurde qui étaient présentés sous forme de postes d'écoute au casque, disséminés en trois points du lieu parmis les autres oeuvres (peintures, photographies, vidéos...) lire plus lire moins


pause

Stéphane 10:17

Afficher Fiction

L'attrait irresistible du Arirang...<br /> <br /> Présenté dans le cadre de ma dernière installation sonore "Silex" présentée aux Salaisons, à Romainville dans le cadre de l'exposition "Exil". Il s'agit de trois portraits fictifs d'exilés de l'absurde qui étaient présentés sous forme de postes d'écoute au casque, disséminés en trois points du lieu parmis les autres oeuvres (peintures, photographies, vidéos...) lire plus lire moins


pause

Beate 09:31

Afficher Fiction

Ou le charme désuet de l'ex-RDA...<br /> <br /> Présenté dans le cadre de ma dernière installation sonore "Silex" présentée aux Salaisons, à Romainville dans le cadre de l'exposition "Exil". Il s'agit de trois portraits fictifs d'exilés de l'absurde qui étaient présentés sous forme de postes d'écoute au casque, disséminés en trois points du lieu parmis les autres oeuvres (peintures, photographies, vidéos...) lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer