-

Ame Son

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

Histoires et musiques intempestives Diffusées sur Radio Canut 102.2 FM à Lyon Chaque quinzaine, le dimanche à 17h "Pêcher du bon son selon une idée intempestive qui nous sert d'appât. L'Âme son, c'est capturer des musiques dans un filet thématique afin d'y accrocher un instant d'actualité. A partir d'un mot, d'une notion, d'un problème ou d'un thème, chaque morceau tente d'incarner une facette de notre recherche et de notre réflexion. La musique ne sert pas de support illustratif, mais se présente comme le medium afin de raconter une histoire. Chaque émission s'écoute tel un récit, qui puise dans l'âme pour produire le son de la vie." lire plus lire moins

15
372
0
0

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

#15 Traductions 1:01:16

Afficher Paysage sonore

Troisième et dernière émission de la série sur le Message. La traduction n'est pas seulement la transposition d'un texte, d'une langue à une autre, mais aussi l'expression d'un système de signes d'une culture à une autre. Au sens large donc, la traduction est un événement de passage à travers l'histoire de différents peuples, qui chacun a construit une langue spécifique au fil des inventions et des pratiques. Qu'est-ce que ça fait alors de parler dans une langue remplaçant sa langue maternelle ? TRACKLIST : 01- Bilingue - Bïa (2006) ; 02- Montage multilingue « The Girl from Ipanema » ; 03- Loco En El Coco (Insane In The Brain) - Cypress Hill (1999) ; 04- Il Gorilla - Fabrizio De André (1968) ; 05- Un Ottico - Fabrizio De André (1971) ; 06- Bach: Prelude And Fugue In D Major - Glenn Gould (1963) ; 07- Idem - Jacques Loussier Trio (1959) ; 08- Raga: Darbari Kanada (Alap & Jhala) - Ustad Vilayat Khan (1968) ; 09- Je chante la France - Rocé (2006) ; 10- Je voudrais être noir - Nino Ferrer (1966) ; 11- Tonton du bled - 113 (1999) ; 12- Umqokozo - Miriam Makeba (1962) ; 13- Ne me quitte pas - Nina Simone (1965) lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Radio Identités Chanson Langage Musique
pause

#14 Messages radiophoniques 1:01:06

Afficher Paysage sonore

La radio c?est d?abord du son, le son étant déjà de l?information. Pourtant, on pense que la radio c?est fait pour parler, pour délivrer un message. Je m?adresse à vous, à travers le studio. Je rajoute une couche d?information excédentaire par rapport au bruit initial. La guerre des ondes, plutôt que d?être entre des groupes adverses, n?est-elle pas plutôt entre le son et le discours ? TRACKLIST: 01- Transistor ? Kraftwerk (1975) 02- Antenne ? Kraftwerk (1975) 03- La guerre des chansons ? France Gall (1966) 04- Comme à la radio ? Brigitte Fontaine (1970) 05- Panic ? The Smith (1986) 06- Rock & Roll ? The Velvet Underground (1970) 07- Estrella de la radio ? Paraiso (1979) 08- Transmission ? Joy Division (1978) 09- Radiohead ? Talking Heads (1986) 10- Space Oddity ? David Bowie (1969) 11- Pour en finir avec le jugement de Dieu ? Antonin Artaud (1947) 12- Montages - Yann Parenthoën 13- Radio Silents ? Young Marble Giants (1980) lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Son Radio Langage Médias Musique
pause

#13 Libérason sexuelle 1:01:25

Afficher Paysage sonore

Cette année, 1968 a 50 ans et ce soir, l?âme son vous propose de plonger dans un pan de cette époque : la dite « révolution sexuelle » ! Époque du MLF, du Front Homosexuel d?Action révolutionnaire, de la pilule en 1967, des luttes pour l?avortement? mais surtout, et avant tout, de l?amour libre et du sexe fou. Laissons monter la température afin de suivre en musique les tigresses qui se libèrent, les vieux porcs qui les reluquent et les jeunes gens rêvant d?amour, dans cette époque où les gens étaient fous et les temps flous ! Alors, à l?instar du narrateur de Masculin Féminin de Godard et de Comizi d?Amore de Pasolini, demandons-nous comment faisait-on l?amour en 68 ? TRACKLIST: 01- Censuré - Christine Charbonneau (1975) ; 02- Emmanuelle - Pierre Bachelet (1974) ; 03- L'amour interdit - Gemini (1977) ; 04- Cuisses nues, bottes de cuir - Philippe Nicaud (1970) ; 05- En vadrouille à Montpellier - Pierre Vassiliu (1974) ; 06- Dentro - Beba Loncar (1978) ; 07- Erotica - Rita (1969) ; 08- Muscolo Rosso - Cicciolina (1988) ; 09- Non tu n'as pas de nom - Anne Sylvestre (1974) ; 10- Lolita Go Home - Jane Birkin (1975) ; 11- Laisse tomber les tabous - Andrea Parisy (1971) ; 12- John et Michael - Brigitte Bardot (1970) ; 13- Libertine - Mylène Farmer (1986) lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Sexe Chanson Europe Histoire Femmes Radio Musique Gay
pause

#12 Villes invisibles 1:01:21

Afficher Paysage sonore

Après Tokyo et Abdidjan, nous allons visiter ce soir des villes un peu différentes : celles des Villes invisibles de Calvino, roman publié en 1971, celles que nous ne pouvons pas voir ni expérimenter. En parcourant les nombreuses villes utopiques du livre nous allons essayer d?approcher « l?urbanité », ce que pourrait être la ville comme nouvelle forme d?habitat majoritaire sur la planète. En réécrivant le Livres des merveilles, Calvino part du constat d?un contexte d?uniformisation du globe et de perte des formes. Calvino définit alors l?utopie comme le « produit préféré des époques dans lesquelles l?action pratique est vaincue » et, ainsi, son livre fait naître un ailleurs qui se veut étude du présent. Calvino décrit en tout 11 séries de 55 villes (comme dans l?Utopie de More) qui vise à faire varier les points de vue pour tenter d?approcher une réalité complexe : celle de la ville comme symbole de la modernité. Ainsi, nous allons tenter de parcourir les villes invisibles comme le fait le « scrutateur » de la littérature calvinienne cherchant à faire exister l?utopie dans l?enfer, si cela est possible. Lecture: Mélie Oms TRACKLIST 01- Sahara City - Agitation Free (1972) ; 02- Okho - Iannis Xenakis (1989) ; 03- Touched - My Bloody Valentine (1991) ; 04- Néon Rouge - Jimmy Whoo (2015) ; 05- Different Trains, America: Before The War - Steve Reich (1988) ; 06- Los Angeles - Marie France (1978) ; 07- Asia - Francesco Guccini (1970) ; 08- Disperato erotico stomp - Lucio Dalla (1977) ; 09- City Of Swatches - The Bomber Jackets (2008) ; 10- Via Maris - Lionel Marchetti (2008) ; 11- L'enfer des formes - Stereolab (1994) lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Musique Chanson Littérature Drogues Engagements Radio
pause

#11 Abidjean 59:19

Afficher Paysage sonore

Après Tokyo et un voyage chaotique nous voilà enfin à Abidjan, métropole ivoirienne, ancienne capitale politique et actuel centre économique et culturel du pays.La ville de plus 6 millions d?habitants ouvre sur le Golfe de Guinée et s?étend, de manière tentaculaire, dans la lagune Ébrié. Métropole la plus peuplée d?Afrique de l?Ouest, avec Lagos au Nigéria (plus de 22 millions d?habitants), Abidjan est à l?origine un petit village de pêcheurs où vit le peuple Atchan. Sa construction, au début du XXe, est intimement liée à la colonisation française.À partir de 1904, Abidjan devient le principal pôle économique de la colonie de Côte d?Ivoire et est aménagée selon le schéma habituel des villes coloniales. TRACKLIST: Bel Abidjan - Tabu Ley Rochereau / Meat Puppetss - Plateau / Abidjan Pon Sou - Les Soeurs Comoé / Achetez ivoirien - Yapi Jazz / Keleya - Moussou Doumbia / Zibote - Ernesto Djédjé / Les Parents du campus - Gblogo Koffi / Ali Soutchin - Jimmy Hyacinthe / Couper-Décaler - Doug Saga / Vive le maire - Les Salopards / Bonne chance la Côte d?Ivoire - Bi Vanié Isaac lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Travail Histoire Afrique Argent Musique Migrations Danse Écologie
pause

#10 Sayonara-Ayo 58:44

Afficher Carnet de bord

Bonjour à tous et à toutes, bienvenue dans l?Âme son sur Radio Canut 102.2, la plus aquatique des radio ! Pour cette première émission en 2018, on poursuit notre cycle sur les villes autour du monde. La dernière fois, avant les fêtes de fin d?année, nous étions à Tokyo, mégalopole monstrueuse à la pointe de l?érotisme asiatique. La prochaine fois, dimanche dans deux semaines à 17h, nous serons à Abidjan, capitale économique de la Côte d?Ivoire où se sont ancrés le jazz fusion comme le coupé-décalé. Un long voyage nous attends donc. Sayonara Tokyo, Ayo Abidjan. Au revoir l?Asie insulaire, comment ça va l?Afrique équatoriale ? Sortez votre globe terrestre ! Impossible de trouver un itinéraire sur Google Map, ni en voiture, ni à pied, ni en transport en commun. On a donc tracer notre propre chemin, quitte à faire des détours et des retours. D?abord, un choix crucial nous attendait, une fois traversée la mer de Chine : Nord ou Sud ? TRACKLIST: 01- Sayonara - Harry "Haruomi" Hosono (Japon) ; 02- Ji Guang Zhong - Roman Tam (Chine) ; 03- Aesi Chal Main - Nisar Bazmi (Pakistan) ; 04- Chaharmezrab - Faramarz Payvar (Iran) ; 05- Yaz Gazeteci Yaz - Selda (Turquie) - 06- Seker Oglan - Hülya Süer (Turquie) ; 07- Unknown Title - Souad Abdullah (Irak) ; 08- Yumma, Al Hilou - Souad Abdullah (Irak) ; 09- Habibi Twist - The Latins (Italie/Egypte) ; 10- Ifrah Qualb- Oum Kalthoum (Egypte) ; 11- Orere-Elejigbo - The Lijadu Sisters (Nigeria) ; 12- Ezuku Boko - Bola Johnson & His Easy Life Top Beats (Nigeria) ; 13- Souyassa - Amédée Pierre (Côte d'Ivoire) lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Afrique Asie Migrations
pause

#9 Tokyohits 1:01:22

Afficher Paysage sonore

Aujourd’hui nous commençons un nouveau cycle, plus terre-à-terre cette fois-ci, un cycle urbain qui va s’intéresser à cette forme d’habitat qu’est la ville, devenue si majoritaire que certains géographes ont même déclaré la mort de la campagne. Modèle existentielle de regroupement économique, politique et culturelle, la ville s’est emparée du globe terrestre à l’heure de la « surmodernité ». Pour démarrer notre exploration citadine, l’âme-son pose ses valises à Tokyo, exemple stéréotype, mais si insaisissable, de la mégalopole : forme la plus extrême de la ville. lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Asie
pause

#8 Téléphonique 1:04:07

Afficher Paysage sonore

Allo, à l?huile ! J?ai l?impression d?entendre un écho, comme un effet de déjà-entendu. Ca bug ou bien tu te répète ? Non, ça capte, c?est le Téléphone sur l?Âme son ! TRACKLIST: 01- Le Teléfono - Nino Ferrer ; 02- Jonathan Richman ; 03- Telephone Girl - Assagai ; 04- 842-3089 (Call My Name) - Etta James ; 05- Calling To Phone - DNA ; 06- Cooky Puss - Beastie Boys ; 07- Moribiyassa - Kaba Blon ; 08- Pride. - Kendrick Lamar ; 09- O Telefone Tocou Novamente - Jorge Ben ; 10- Hanging On The Telephone - Blondie ; 11- Giovanni Telegrafista - Enzo Jannacci ; 12- Long Distance Call - The Band ; 13- The Telephone Call - Kraftwerk ; 14- Telephone - Bembeya Jazz National ; 15- Long Distance Call - Muddy Waters lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Vieillesse Adolescence
pause

#7 Gravités 1:11:31

Afficher Paysage sonore

19/11/17 "Gravité, loi fondamentale de l'organisation de l'univers, tenant immatériellement les corps entre eux, comme sur un point d'équilibre, et sans quoi - enfin dieu seul le sait - planètes, étoiles, humains, dériveraient sans vie dans l'espace. Imaginez un peu un monde sans gravité... Vous-y-êtes ? Nous vous parlons avec gravité, car tout ça n'est pas rire. Soyez sérieux, cette histoire nous pèse. La Gravité, le grave, c'est ce qui nous raccroche, ce qui nous ramène au sol. Gravitation, voilà nos amarres qui nous tiennent là où nous devons être. Ce soir, nous avons dans l'Âme Son décidé d'être dans les graves, et d'honorer cette force souveraine qui nous tient, nous oriente, et nous traverse tous. Basses fréquences et gravité, pour nous tenir les uns aux autres. La musique lourde, la musique qui pèse, la musique tellurique comme force d'attraction." Lustmord - Subspace (2016) / War - Low Rider (1975)/ Tom Glazer & Dottie Evans - What Is Gravity ? (1959 ?) / ___ - ~~~ (???) / Sister Iodine - Black Trauma Delice (2009) / Tom Glazer & Dottie Evans - Ballad Of Sir Isaac Newton (1959 ? ) - King Tubby - Badness Dub (1996) / This Heat - Slither (1977) / Emptyset - Absence (2013) / Throbbing Gristle - Hamburger Lady (1978) / The Make-Up - Centre Of The Earth (1998) / Franco Battiato - Centro Di Gravità Permanente (1981) / Jacques Higelin - Tombé Du Ciel (1988) / Underground Resistance - Orbit (1990) / The Sidewinder - Zero-Gravity (1996) / Dillinja - Brutal Bass (1995) / King Tubby - King Tubby's Explosion Dub (1996) / Doc Gyneco - Si Tu Crois Que Je Peze (1996) / La Canaille - Le Soulèvement Aura Lieu (2011) / House Of Pain - Jump Around (1992) / Areski & Brigitte Fontaine - C'est Normal ! (1973) lire plus lire moins


pause

#6 Kosmische musik 1:09:41

Afficher Paysage sonore

05/11/17 "Enfin seul dans l'espace, l'Âme Son prend la tangente de la Kosmische Musik comme voie d'exploration du cosmos. De côté les rebonds et les contorsions rhétoriques, suivons une histoire dans le désordre d'un courant longtemps méconnu, période foisonnante - et principalement allemande - entre 1969 et 1974. "Kosmische Musik", "musique cosmique", ça ne s'invente pas. Mais pourquoi ? Synthétiseurs poussérieux, fragments hippies et guerillas urbaines, venez vous perdre dans le dédale kraut, à rebours des playlist linéaires." Popol Vuh - Train Through Time (1970) / Organisation - Silver Forest (1969) / Organisation - Noitasinagro (1969) / Popol Vuh - Im Reich der Schatten (1979) / Popol Vuh - Mantram der Erdberuhrung (1979) / Can - E.F.S. 108 (1976) / Popol Vuh - Auf Dem Weg (1979) / Sand - On the Corner (1974) / Can - Your Friendly Neighbourhood Whore (1969) / Code III - The Genesis (1974) / Faust - Untitled (1994) & Just A Second (Starts Like That!) (1973) / Amon Düül - Snow Your Thirst And Sun Your Open Mouth (1970) / Amon Düül - Paramechanical World (1970) / Heldon / Zind (1974) / Heldon - Ouais Marchais, Mieux Qu'en 68 (1974) / Lard Free - Pale Violence Under A Réverbère (1975) / Heldon - Baader-Meinhof Blues (1975) / Neu! - Neuschnee (1973) / Cluster - Georgel (1972) / Kraftwerk - Tanzmusik (1973) / Cluster - Marzipan (1974) / Faust - Chère Chambre (1973) lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Envoyer