-

CONCOURS-ARTE-RADIO-2016

votre avatar

votre photo

Les Audioblogs d'ARTE Radio lancent en partenariat avec Rue89 et Hindenburg un concours dédié à tous les amoureux du son. Enregistrez une création (4 min maximum) sur le thème de l'été 2016. Vos bains de minuit ou vos jobs saisonniers, le monde en crise ou vos jeux de société, les valises perdues et les siestes retrouvées... envoyez-nous la carte postale sonore de votre été. Comme un petit échantillon de votre vie, de notre époque et de la saison. Le gagnant sera diffusé et rémunéré par la radio web d'ARTE ! lire plus lire moins

160
9388
0
7

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

Il y a Adam Driver qui est là 03:53

Afficher Carnet de bord

Voici une proposition de Sarah Hunt : "Un été à Rome... Un soir, on s'installe à la terrasse d'un bar. Et là, on voit un grand brun italien, qui a l'air d'être un habitué, avec des cheveux aux épaules... Il ressemble à l'acteur américain Adam Driver. Alors c'est fait, on le surnomme Adam et le bar, le bar des beaux gosses... tout l'été, on va revenir pour enquêter : qui est-il ? Nous ne sommes pas au bout de nos surprises." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Son
pause

Dernières nouvelles de Lussas 03:55

Afficher Entretien

Voici une proposition de Solenne Berger : " Lussas, Etats Généraux du documentaire, 25 août 2016, 21h30, je découvre le nouveau film de Julie Bertucelli, "Dernières nouvelles du Cosmos", en plein air, dans le plus grand cinéma fumeur de France comme aime à le rappeler Jean-Marie Barbe, l'initiateur de cet événement depuis bientôt 30 ans. Un film qui émeut, un film qui touche, je n'avais qu'une envie poser quelques questions à cette réalisatrice qui m'avait fait découvrir cette artiste qui se fait appeler Babouillec." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Cinéma Son
pause

La partie de carte 02:32

Afficher Documentaire

Voici une proposition de Candice Chechirlian : "Un soir d'aout 2016, en Loire Atlantique, dix amis se réunissent autour d'une table avant de déguster des huitres. Une partie de carte commence..." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Son

"Arena" d'Anne-Lise Morel a remporté le 3e prix (ex aequo) du concours de l'an dernier : "Vivre à Barcelone en plein été est loin d'être de tout repos. Surtout quand on travaille dans un call center. Entre les cris des clients et le tourisme de masse, on peut rapidement se sentir comme un taureau dans une arène..." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Europe Son
pause

4 minutes d'amour 04:01

Afficher Poésie

Le jury a décerné une mention spéciale à "4 minutes d'amour" de Cédric Aiguillon : un son expérimental et incantatoire, en écho aux attentats de Nice, ville dont l?auteur est originaire. lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Son
pause

Le blues de la ligne 2 02:13

Afficher Documentaire

Voici une proposition d'Isabelle Field : "Paris, ligne 2, 29 juillet 2016, 22h37. Il prend sa guitare, commence son blues. Quelques mètres plus loin dans la rame, une femme alpague un groupe de jeunes, offusquée par leur conversation très crue. Altercation avec la fille du groupe, les garçons n'interviennent pas. Les jeunes descendent. Le blues reprend. Tout va bien, c'est l'été à Paris..." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Radio Son
pause

Coup de foudre en Louisiane 03:59

Afficher Carnet de bord

"Coup de foudre en Lousiane" de Cerise Maréchaud a remporté le deuxième prix du concours de l'an dernier : "La carte arrive peut-être un peu gondolée. Il pleut souvent ici. Beaucoup. Passionnément. De la Nouvelle-Orléans à Lafayette, des bayous cajuns aux rues de Tremé, j'ai rencontré du monde, des paysages. Le lien entre eux était fluide. Hydrophile. Gros coup de coeur, ce voyage, au pays des ouragans et des orages." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Amériques Son
pause

Quel petit vélo ? 04:00

Afficher Entretien

Voici la proposition de Marlène Pereira : "À l'origine, le vélocipède était formé de deux roues de diamètres différents. [...] Dix ans après l'invention du vélo, le jeune Paul-Émile Bicyclette commet une erreur invraisemblable à la chaîne : il assemble deux grandes roues sur la même machine, et deux petites sur une autre, créant ainsi, tout à fait par hasard, ces deux grands chefs-d'oeuvre du génie humain : le grand vélo et le petit vélo. D'où l'expression désormais courante : avoir un petit vélo qui désigne le plus souvent les gens qui se mélangent les pédales." (P. Desproges) Pensées échevelées, déplorations spontanées, tréfonds de l'âme, splendeurs de l'insignifiance ; des mondes entiers, rassemblés, amoncelés ; l'esprit du temps, tout entier. Et avec eux, irréductible, immédiat et tangible, le sentiment de la concrétude terrienne qui pédale la face au vent." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Son
pause

La Ruhr, moche en été. 03:23

Afficher Carnet de bord

Voici la proposition de Nina Beltram : "Ce minuscule dialogue unilatéral est censé témoigner des impressions qu'on peut avoir au premier abord de la région de la Ruhr en Allemagne. Volontairement superficielles, ces impressions sont des plus basiques (« Ça pue, ça gratte, c'est moche »), mais elles sont spontanées. Voir la Ruhr sous toutes ses coutures c'est parfois vraiment génial, mais la Ruhr en été c'est un sacré coup dur. Cet extrait de conversation téléphonique est simple, car il est censé rapporter une sensation simple, à savoir l'envie de partir (et le mépris à l'arrière-goût parisien). On aurait pu l'appeler « En attendant septembre », mais c'était un titre bien trop poétique et sérieux ! Toute trace de mauvaise foi et d'exagération est intentionnée. Le titre est à lire sur l'air de « Amour, gloire et beautéeee ». La Ruhr, moche en étéééé." lire plus lire moins


Télécharger

Partager




SELECTIONNER UNE COULEUR


Selectionner la couleur de la police

Partir Son

Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Envoyer