-

Lutheuses de Rrue

votre avatar

Envoyer un message

captcha
Recopiez le texte ci-contre
rafraichir le texte
votre photo

Faire entendre l'inattendu - l'inespérée - force des luttes actuelles et passées - singulières - transversales - leurs langues et traductions, rêves et pratiques de l'auto gestion, par des femmes, des trans, des racisé.es . Des rencontres avec des combattant.e.s premièr.e.s concerné.e.s, d'artistes, d'habitant.es engagé.e.s - pour la justice sociale, les libertés, dans la dignité vers l'égalité et la paix créative contre violences d'états, guerres et prédations - intérieures et extérieures, ici et ici ailleurs - lire plus lire moins

15:16:52
665
0
17

Trier par date

Trier par nombre d'écoutes

pause

paroles de résistant.e.s - émission sur expulsion et luttes des 13 familles Rroms à Montreuil 57:13

Afficher Entretien

Lejour de la sirène septembre 2016 émission de radio en direct sur FPP (106.3) le premier mercredi du mois de 17hà18h par Maissoun de radiographie et la voix des rroms. 13 familles expulsées a Montreuil dorment à la rue depuis fin juillet 2016. Samuel et Luminitsa des personnes expulsées, traduction du rromani par Darius de la voix des rroms, Inès des lutheuses de rue, interview de Liliana de rom réussite, du dessinateur damien , collectif de solidaires dont Juliette - radio.graphie, Asphalte, ouvreur.es de lieux , mises à l'abri, négociateurs - comment avancer vraiment lire plus lire moins


pause

brésil debout 16 avril 2016 interview de Vanessa Oliveira 20:45

Afficher Entretien

des actions, performances, prises de paroles, rencontres, débats en France organisés par des Brésiliennes et Brésiliens résistant à la droitisation au Brésil : des classes privilégiées profitent d 'une crise politique et sociale pour exclure libertés justice et les classes populaires, les populations non-blanches, encerclées par le chômage et la violence policières des états - dont la police militaire qui expulse et tue impunément - interview de Vanessa Oliveira très active dans le mouvement démocratique du 18 mars - dénonçant le coup d'état putchiste et impérialiste et lié au front populaire qui s'est crée dernièrement au Brésil lire plus lire moins


pause

brésil debout montage sonore des slogans chantés, prises de parole, actions MD18 25:28

Afficher Paysage sonore

montage sonore à partir des slogans musicaux, actions, performances, prises de paroles, rencontres, débats en France organisés par des Brésiliennes et Brésiliens résistant à la droitisation au Brésil - 16 avril - suite à la position fascisante d'une partie des classes privilégiées profitant d 'une crise politique et sociale pour exclure libertés justice et intérêts des classes populaires, des populations noires, indiennes, non-blanches, encerclées par le chômage et la violence policières des états - dont la police militaire qui expulse et tue impunément - interview de Vanessa Oliveira très active dans le mouvement démocratique du 18 mars - dénonçant le coup d'état putchiste et impérialiste et lié au front populaire qui s'est crée dernièrement au Brésil lire plus lire moins


pause

paroles de Béa 15:44

Afficher Entretien

la violence du racisme, d'une expulsion - des mises à la rue---l'interview de Béatrice, dessinatrice, habitante active et solidaire, frappée au réveil lors d'une expulsion illégale d'une famille à la rue - frappée allongée, démunie, sans arme ni violence - par la police : Depuis le 28 juillet 2016, plus de 13 famille Rroms sont sans abri à Montreuil - beaucoup de bébés, d'enfants, de mineurs, de femmes... Plus de 3 mois à la rue, harassées par la police, comme les familles de réfugié.e.s à Stalingrad, à Calais, de bidonvilles... la mise à l?abri de ces familles a été refusée par les pouvoirs publics, tant locaux que étatiques - une mise à l'abri effective a été tentée par plus de 12 personnes à la rue et quelques ami.e.s dans un local vide rue Faidherbe et sans projet avant plus de deux ans - il faut un logement perenne pour les 13 familles ! l'ouverture de tous leurs droits enfin- accès au travail, aux dispositifs de santé, CAF - la scolarisation constante et possible des enfants par un vrai logement - lire plus lire moins


pause

procès des flash ball et autres rendez-vous contre violences policières 44:54

Afficher Entretien

Christian Tidjani évoque les structures qui - de la police à la justice, de l'état aux médias, des intérêts financiers aux pouvoirs - rendent une impunité quasi absolue aux policiers en procès pour violences aggravées, blessures, meurtres... Des expulsions aux mises à 'l'isolement des malades, des pauvres, des étranger.e.s , la société est immobilisée. Contre ces violences policières de nombreux collectifs, dont l'assemblée des blessé.e.s, le col 8 juillet, Urgence notre police assassine et bien d'autres poursuivent chacun et ensemble le long et fort combat d'obtenir justice, de changer la justice et le regard de l'opinion publique aliénée par les médias. lire plus lire moins


pause

contre les racismes 2 Java 28/3/16 Rencontre avec Maboula Soumahoro, Houria Bouteldja et Nacira Guénif" 1:01:30

Afficher Documentaire

2 ème partie de l'enregistrement : "Rencontre avec Maboula Soumahoro, Houria Bouteldja et Nacira Guénif pour un décryptage de l'émission CSOJ qui a vu s'opposer avec force deux conceptions de l'antiracisme : celle abstraite de l'antiracisme officiel, et celle, politique, des premiers concernés. Le constat du divorce entre les antiracismes a certes été fait depuis longtemps mais l'émission du 18 mars, l'a clairement mis à jour tant sur le fond que sur la forme. De ce point de vue, l'émission constitue un évènement tant médiatique que politique. Maboula Soumahoro (civilisationniste et membre de la MAFED) et Houria Bouteldja (membre du PIR et de la MAFED) - Nacira Guénif-Souilamas, sociologue et membre de la MAFED." lire plus lire moins


pause

Rencontre de femmes, migrantes ou non, solidaires, actives, de quartiers populaires 1:00:49

Afficher Carnet de bord

enregistrement et montage par le jour de la sirène - radio.graphie et la voix des Rroms - Rencontre des femmes, migrantes ou non, solidaires, actives, de quartiers populaires, organisée par les lutheuses de Rrue - d'ici, de loin, qui résistent aux expulsions et à la rue, aux oppressions dedans, dehors - aux refus des droits dont la scolarisation, et la santé ---- qui fuient, combattent les guerres, la précarité --- comment ne pas être instrumentalisées dans les luttes de libération et être actives ensemble sans reconduire les dominations . Organisée par les Lutheuses de Rrue à La parole errante ( Montreuil) en décembre 2013 . Enregistré et monté pour l'émission le Jour de la Sirène de janvier 2014 lors du festival féministe Elles résistent et avec d'autres collectifs présents, lire plus lire moins


pause

Paroles de Maliennes en lutte 3 04:25

Afficher Carnet de bord

-pendant l'occupation du consulat du Mali à Bagnolet hiver 2016/17 - des femmes Maliennes expriment plusieurs de leurs revendications et leur vision - en Soninké et ici en bambara en Français ( voir les 1et 2 de cette série) lire plus lire moins


Partager

Afrique Engagements Femmes Europe
pause

contre les violences policières - debout ! Amal Bentounsi, Omar Slaouti, Jessica Koumé et Luc Decaster, et d'autres personnes concernées témoignent et dialoguent - 50:11

Afficher Documentaire

prises de sons de différentes actions et débats : lors de débats, place de la république, en banlieue, en manif, les collectifs "notre police assassine" et "qui a tué Ali Ziri ", Amal Bentounsi, Omar Slaouti, Jessica Koumé et Luc Decaster, et bien d'autres personnes concernées témoignent et dialoguent - lire plus lire moins


Ajuster le cadrage pour l'avatar

Envoyer

Ajuster le cadrage de votre image

Ajuster le cadrage pour le partage facebook

Envoyer